Pokémon Légends Versus

Devenez le meilleur Dresseur !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Chapitre 18: La Bataille du Mont Couronnée - 2ème Partie: Drake VS Naalah

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Indy'


Nouveau Dresseur
Nouveau Dresseur
La tension était palpable au Mont Couronné. Hélie était en danger de mort, Naalah était devenue incontrôlable et pour ne rien arrangé, Dialga, Palkia et Giratina étaient venus corser le tout.

Saisissant sa Poké-Ball, Louka espérait que le Pokémon qu’elle contenait sera contrôlable pour une fois. Respirant profondément, il la lança et dit :

- Allez, Dracaufeu GO !

Le Dracaufeu qui en sortit était différent des autres Dracaufeu, là où ses écailles auraient dû être oranges, elles étaient noires, l’intérieure logiquement bleu des ailes était rouge sang sur ce Dracaufeu. La flamme de la queue du dragon était anormalement grosse, preuve de sa grande puissance.
Louka ne croyait pas lui-même qu’il allait donner cet ordre à son Pokémon, mais le donna quand même :

- Drake raisonne Naalah s’il te plaît… Exploforce pleine puissance !!

Pluton venant de comprendre ce qui se passe hurla alors :

- JANUS ! FAITES EN SOTRE QUE CETTE NAALAH NE SE REVEILLE !!! ELLE EST NECESSAIRE POUR MAINTENIR DIALGA, PALKIA ET GIRATINA DANS NOTRE MONDE !!! RAPPELEZ-VOUS POURQUOI !!!

- Bien Maître..

Louka, ayant entendu toute la discution demanda alors avec colère :

- ET POURQUOI DIALGA, PALKIA ET GIRATINA DOIVENT RESTES ICI ???

- Euh… eh bien…, marmonna Pluton qui s’était trahit tout seul, parce que leur puissance pour pouvoir trouvé le temple bien sûr, car ce temple n’est pas physiquement dans notre monde… il est dans le monde d’Arceus et il faut une puissance équivalente pour faire apparaître le temple… et faire appel à Arceus lui-même est trop dangereux car il pourrait tout faire capoter… mais pas ces trois-là… enfin il faut absolument que cette Absol reste enragée.

- Merci mon cher Pluton, dit sardoniquement Louka, maintenant je sais ce qu’il me reste à faire ! Dracaufeu met Naalah KO maintenant !

- Alakazam, Psyko sur ce gros lézard ! cria Janus


Dracaufeu redirigea son attaque Exploforce sur Alakazam qui la prit de plein fouet, sans pourtant y être très affecté. La main de Dracaufeu s’enroba d’une aura spectrale, il exécuta une attaque Griffe Ombre aussi rapide que puissante sur Alakazam qui ne vit rien venir et s’effondra KO sur le sol.
L’aura spectrale de la main de Dracaufeu s’enflamma aussitôt en une attaque Poing de Feu et s’élança sur Naalah, qui avait vu l’attaque venir et l’esquiva. Elle répliqua aussitôt avec une attaque Lame de Roc que Dracaufeu que celui-ci évita de justesse. Louka trouvait vraiment que la puissance de Naalah était anormale, à ce que Mentali répondit instinctivement :

- Elle est vraiment en colère, très en Colère tu comprends ?

- Merci Mentali, je l’avais compris, elle utilise Colère, elle va donc s’épuisée et c’est là que Drake va devoir agir…

- Tu es sûr qu’utiliser Drake était une bonne idée ? demanda Mentali

- C’était la seule que j’avais en stock…

- Je vois…, dit sans grande conviction Mentali.


Le combat entre Drake et Naalah était incessant. Les deux adversaires parant les attaques de l’autre simultanément, Naalah s’épuisant de plus en plus. D’un geste de la tête de son maître, Drake comprit qu’il fallait agir maintenant. Il exécuta une autre Exploforce et l’envoya sur Naalah, qui para le coup avec Abri.
Pluton, Janus, Ether et Isis restaient là à ne rien faire, leur plan ayant échoué puisque Dialga, Palkia et Giratina s’effaçaient progressivement des Colonnes Lances.
Dracaufeu et Naalah lancèrent tous deux une attaque Déflagration qui s’entrechoqua, une épaisse fumée apparue.
La fumée disparue laissant voir Naalah KO, ainsi que Dracaufeu.
La bataille était terminée et Janus fut contraint de relâcher Hélie, qui tomba dans les pommes dans les bras de Louka qui s’était précipité pour la rattraper.
Les trois dragons légendaires avait disparu, les chefs de la Team Gnosis avaient été menottés par les policiers arrivés juste après la fin du combat entre Drake et Naalah.

Une lumière éclatante apparu alors et une voie que Louka avait déjà entendue se fit entendre, c’était Arceus :

- Vous avez bien travaillés Héros, dit Arceus, et toi l’Elue (il regardait Naalah qui revenait à elle en se demandant ce qui s’était passé) tu as céder à ta colère alors que Ta Descendante (il regardait Hélie qui revenait à elle mais qui était encore très faible) était en danger. Grâce à Louka, tu es revenue à toi maintenant et tu devrais te reposer pour reprendre tes forces. Louka de Bonaugure, tu as fait preuve d’un grand courage et d’un sang-froid inimaginable pour un humain, tu me rappelle quelqu’un que j’ai rencontré il y a longtemps à Michina… enfin bref, tu as bien mérité quelque chose pour ça.


D’un geste, il fît apparaître un coffret et le remis à Louka. Il l’ouvrit et il vit des plaques à l’intérieur, il avait la carte au Trésor de Pokélantide dans les mains, il n’en revenait pas.
Arceus reprit la parole et s’adressa au Groupe :

- Maintenant que vous avez les tablettes et que de mon côté j’ai obtenu la Perle de Palkia, le Diamant de Dialga et le Platine de Giratina, leur orbes respectifs, il faut obtenir les gemmes pour décodés les tablettes des Pokélantes, cela fait trop longtemps que j’ai voulu oublier cette histoire, mais avec la Team Rocket qui recherche le Trésor, c’est impossible maintenant. Bien ces gemmes furent cachées il y a longtemps dans un temple qui n’est maintenant en ruine sous les eaux du continent d’Unys, dernier point élevé de Pokélantide. Une croisière pour s’y rendre est prévue dans 3 mois. Deux tickets seront posés dans vos chambres, Louka de Bonaugure et Hélie de Rivamar. Quand à vous, Aurore de Bonaugure et Tchang de Bonville, vous en avez déjà assez fait.
Bien, je pense que vous savez ce qu’il vous reste à faire, et n’oubliez pas, rapportez-moi aussi les Galets Noir, Blanc et Gris au passage, je pense qu’ils nous seront utiles dans notre quête.


- Et le Joyau de Vie ? demanda Louka

- Ah oui, le Joyau… et bien il est constamment avec moi et il nous sera aussi utile pour notre quête. Maintenant parts en paix, tu viens d’accomplir une grande chose avec tes amis.

- Très bien Arceus, merci encore, dit Louka.

- Maintenant ces quatre-là vont tout oublier de cette aventure (d’un mouvement de la tête, une lumière violète s’abattit sur les quatre chefs de la Team Gnosis dont le regard devint subitement vide). Ils sont à vous, Beladonis (celui-ci s’inclina devant Arceus et emmena avec l’aide de Cynthia et Hélio les quatres truands). Partez en paix mes amis et bonnes chances pour votre quête, mais avant toutes choses, il vous faut accomplir une autre tâche.

- Je crois savoir laquelle, répondit Louka.

- Très bien, reprit le Créateur, suivez-moi.


Le Poké-Groupe suivit alors Arceus dans une salle étrange, où une énorme statue de Dialga, Palkia et Giratina trônait.

- Placer les symbolons respectifs de Dialga et Palkia devant leur statue. Moi je vais placer celui de Giratina.

Le Poké-Groupe s’exécuta puis Dialga, Palkia et Giratina apparurent soudainement. Les trois colosses parlèrent alors d’une seule voix :

- Approchez Elus et écouter notre Oracle. Dans une région lointaine, trois dragons attendent leur maîtres respectifs. Deux d’entre eux trouveront leur Héros, quant au troisième, la descendance des deux premiers Héros sera le sien. Malheureusement, l’un des Héros succombera à la tentation des forces du Mal, qu’il parviendra à extraire cependant de son corps sans pour autant le détruire.
Deux pierres antagonistes devront être trouvées, la troisième qui devra être découverte étant un mélange des deux premières. Dans cette même région, un mystérieux objet contient un pouvoir aussi vieux que le monde et qui est sans nul doute la force créatrice que notre Maître a utilisé pour créer tout ce que nous voyons. Mais ce réceptacle ne contient l’énergie dans sa quintessence. Cet objet fut divisé en trois. Et ces trois nouveaux objets ne sont d’autres que ces Pierres. Cette énergie qu’elles contiennent peut-être aussi destructrice quand elle est utilisée par les forces du Mal tentatrices qui emporteront temporairement l’un des Héros. Cette énergie n’est d’autre que la Pierre de Lumière quand elle est associée aux autres éléments que cette même énergie peut contrôler de manière incomplète. Cette Pierre de Lumière est le plus pur des Joyaux, un Joyau de Vie complet.

Louka sourit.
Il se retourna puis dit à Arceus :

- Alors c’est ça, nous devons recréer le véritable Joyau de Vie n’est-ce pas ?

- C’est exact, répondit l’Être Originel, le vrai Joyau de Vie, entre les mains de la Team Rocket, lui permettrai de concrétiser ses projets de conquêtes du Monde.

- Mais le type Lumière n’existe pas ! s’exclama Hélie

- Qui a parlé d’un type Lumière ? pouffa Arceus, nan, le type en question n’est d’autre que le Type Normal ! Le seul type qui peut utiliser toutes les autres attaques appartenant aux autres éléments. Le type Dragon est le seul autre type à pouvoir faire cet exploit, c’est pour ça qu’ils sont si redoutables. Au fait ma chère Hélie, j’aimerai te faire cadeau de ceci.


Arceus fit apparaître un collier en or puis y inséra le symbolon de Palkia à l’intérieur.

- Avec ceci, tu pourras faire appel à Palkia n’importe où. Maintenant, allez à Unys pour moi récupérer ces Pierres.

Le Poké-Groupe prit donc congé d’Arceus et reprit le chemin du retour pour Unionpolis. Tout en redescendant le Mont Couronné, Hélie sentit un étrange sentiment l’envahir, le même qui l’avait envahi le soir précédent la bataille.

Dehors, le soir était déjà tombé et les étoiles resplendissaient. Elle ne put pas s’empêcher de chanter doucement :

- Sous le ciel étoilé de la nuit, je comprends mieux mes sentiments.
Je suis presque certaine que toi aussi, tu éprouves ce que je ressens.

Tu me regardes, je détourne les yeux.

Je voudrais tant pouvoir te le dire,
Mais je ne sais pas comment.
Je n'avais pas encore connu ce genre d'émotion c'est troublant !
Je n'ai pas le courage de te l'avouer,
Pour moi c'est un problème !
Mais je tiens tant à toi, qu'un jour je finirais par dire : je t'aime !

Je pense aux choses que je pourrais te dire, mais j'hésite,
et je doute ...
J'aimerais tellement te parler sans rougir,
je voudrais tant que tu m'écoutes.

Je te regarde, tu détournes les yeux.

Je voudrais tant pouvoir te le dire,
Mais je ne sais pas comment.
Je n'avais pas encore connu ce genre d'émotion c'est troublant !
Je n'ai pas le courage de te l'avouer,
Pour moi c'est un problème !
Mais je tiens tant à toi, qu'un jour je finirais par dire: je t'aime !

Pourquoi tu ne me regardes pas ?
Aurais-tu aussi peur que moi ?
J'essaye, mais j'espère que tu comprendras ...
Te dire "je t'aime" c'est difficile ...
Aide-moi !

Je voudrais tant pouvoir te le dire,
Mais je ne sais pas comment.
Je n'avais pas encore connu ce genre d'émotion c'est troublant !
Je n'ai pas le courage de te l'avouer,
Pour moi c'est un problème !
Mais je tiens tant à toi, qu'un jour je finirais par dire : ... Je t'aime !

Je voudrais tant pouvoir te le dire,
Mais je ne sais pas comment.
Je n'avais pas encore connu ce genre d'émotion c'est troublant !
Je n'ai pas le courage de te l'avouer,
Pour moi c'est un problème !
Mais je tiens tant à toi, qu'un jour je finirais par dire : je t'aime !





Le Poké-Groupe était enfin sortit du Mont Couronné, et après une longue heure, ils étaient arrivés au Centre Pokémon d’Unionpolis.
Louka et Hélie avait pris une chambre à part (Aurore et Tchange avait fait la même chose) et leur Pokémon respectif se reposés sous les bons soins de l’Infirmière Joëlle.

Dans la chambre de Louka et Hélie, les deux se parlaient :

- J’ai eu très peur de te perdre Hélie, dit Louka

- Oui mais encore une fois tu m’as sauvée la vie, dit Hélie

- Je sais, mais j’ai cru ne pas arriver à te sauver cette fois-ci…

- Oui mais tu as réussi encore une fois…

- Je sais mais je ne voudrais plus jamais à avoir à le faire…

- En tout cas on vient de sauver le monde.


Elle descendit de son lit situé au-dessus de celui de Louka et se posa sur son coprs avec la grâce d’un Leopardus.
Elle dit alors à Louka avec toute la sensualité dont elle était pourvue :

- Mais voici quand même ta récompense mon cher Louka.

Elle l’embrassa avec fougue puis lui dit tendrement :

- Je t’aime

- Moi aussi, dit Louka


Personne ne sut ce qui se passa ensuite dans cette chambre.

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum